Conjuguant de rapides et précises guitares, d'intenses percussions ainsi qu’une voix unique, RIOTOR forge son puissant alliage d'acier depuis que le groupe a émergé de l'underground de la Ville de Québec au début 2007. Leurs démos autoproduits,  DEATH AND DESTRUCTION  (2007) et FUCKING METAL (2008) ont été largement distribués dans le monde et réédités par différentes maisons de disque. En septembre 2010, le premier album de la bête, intitulé BEAST OF RIOT, paraît en vinyle sur Bestial Invasion Records (alors en Écosse) ainsi qu'en cassette sur Dying Victims Records (Allemagne). Une tournée européenne imprégnée d'alcool et de déchéance s'en suit et amène RIOTOR à se présenter en terres françaises, allemandes, polonaises et belges. Il faudra attendre 2015 pour que le groupe resurgisse, joue aux États-Unis pour la première fois et lance son deuxième album, RUSTED THRONE, sur Infernö Records (France). L'année 2016 est quant à elle marquée par la prise en charge du rôle de chanteur par Mikalcoholic, jusque-là bassiste, et voit la sortie d'une seconde version de son deuxième album intitulée CURSED THRONE sur Bestial Invasion Records (maintenant en Suède). Durant son histoire, RIOTOR a partagé la scène avec plusieurs hordes de renom telles que RAZOR, DESTRÖYER 666, BLASPHEMY, NOCTURNAL, DIAMOND HEAD, PILEDRIVER, ONSLAUGHT, CRUEL FORCE, KRISIUN, THRONEUM, VAE VICTIS, KETZER, DBC, WITCHTRAP et AURA NOIR. L'année 2019 sera quant à elle une étape importante dans l'histoire du groupe puisqu'elle verra la parution d'un split avec les tueurs allemands de VAE VICTIS, la sortie du troisième opus de la bête et la réalisation d'une seconde tournée européenne. LIVE FOR STEEL - DIE FOR FUCKING STEEL !!!

 


ARMES